Stéphanie Chaptal 11/10/2013

Bienvenue à la géolocalisation indoor dans les musées


La Cité des sciences et le Palais de la découverte se dotent de guides mobiles

A l’occasion de la Fête des Sciences, UniversScience (qui gère deux musées scientifiques de Paris : le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie) lance son application Bienvenue… Destinée aux smartphones, celle-ci utilise les connexions sans-fil de l’appareil pour guider le visiteur et l’assister dans sa visite.





« Bienvenue à… La Cité des sciences », « Bienvenue au… Palais de la découverte », sous ce nom, UniversScience qui gère les deux musées scientifiques parisiens, sort deux applications jumelles pour que les utilisateurs puissent préparer leurs visites, et tirent un maximum profit de leur expérience. Au cœur de ces applications se trouve une fonctionnalité : la géolocalisation indoor. En clair, cela signifie que votre téléphone devient un GPS d’intérieur capable de vous localiser dans le bâtiment et vous guidez en fonction de vos centres d’intérêt et de vos besoins.
En pratique, l’application ne se connecte pas aux satellites de la grille GPS (Global Positioning System) à la différence d’un GPS de voiture ou de Google Maps sur un smartphone. Elle utilise le même principe de triangulation mais se base sur deux systèmes, suivant le système d’exploitation sur lequel elle se trouve.



Un des premiers établissements culturels dans la géolocalisation indoor



Jean-Pierre Chemin montre ici que l'application est capable de détecter la position en altitude du téléphone pour le diriger à travers tous les étages de la Cité des sciences.

Sur les appareils vendus par Apple les plus récents (ceux capables de supporter iOS 7), elle utilise le Bluetooth LE (connu également sous le nom de Bluetooth 4, ou Bluetooth à basse énergie ou sous la marque « iBeacon » chez Apple) pour accrocher des émetteurs Bluetooth positionnés tous les 25 mètres dans les musées. Sous Android, comme seuls les modèles les plus récents sont compatibles avec le Bluetooth LE, et pour les iPhone les plus vieux, l’application s’appuie sur les bornes Wifi qui arrosent largement les deux musées (et accessoirement actualisent en temps réel les informations contenues dans l’application). « Très clairement, le nouveau Bluetooth LE offre beaucoup de possibilité pour échanger sans contact à distance et la géolocalisation, » affirme Jean-Pierre Chemin, en charge de la stratégie et du développement numérique à UniversScience. « Nous envisageons avec Pole Star (ndlr : la société française partenaire d’UniversScience pour la géolocalisation de l’application) de faire une triangulation mixte, basée à la fois sur le Wifi et sur Bluetooth LE. En ce moment la géolocalisation dans les murs est en train de passer un cap. Nous avons été l’un des premiers établissements culturels européens compatibles avec Google Indoor, mais Google n’est pas impliqué dans ce projet-ci.»



Des parcours thématiques à préparer à l'avance



Des vidéos de moins d'une minute donnent un aperçu de l'exposition présentée.

Une fois installée, cette application de 20 Mo seulement permet d’accéder à l’ensemble des informations que l’on pourrait souhaiter sur le musée de son choix : outre les informations pratiques, les expositions permanentes et temporaires en cours sont présentées avec des vidéos de moins d’une minute (de membres du musées, ou de visiteurs) pour se faire un avis. Des parcours thématiques sont indiqués avec une indication de l’âge minimum et de la durée de la promenade. L’utilisateur peut également programmer sa visite en avance et créer son propre parcours. Une fois parvenu dans le musée, l’application le localise aussi bien en latitude et en longitude, mais également en altitude. Ainsi, s’il souhaite voir quelque chose située exactement à l’étage au-dessus ou au-dessous, l’application ne se trompera pas et ne lui indiquera pas qu’il est déjà sur place. Le tout agrémenté de pastilles audio et vidéo pendant la visite, qui ne sont pas obligatoires.

Vous pouvez découvrir les parcours thématiques proposés par la Cité des sciences (ou le Palais de la découverte suivant l'application).

L’application permet aussi de localiser des emplacements pratiques comme les toilettes ou les restaurants. « Et la version 2.0 permettra de planifier son trajet en fonction de son handicap, pour éviter les escaliers par exemple, » précise Jean-Pïerre Chemin. Elle permet même de créer des groupes de visiteurs pour se promener entre amis et planifier sa visite à l’avance, il suffit d’un simple mail pour envoyer l’application aux autres membres. Enfin, l’application embarque un lecteur de QRCode pour récupérer des informations ou des liens à volonté tout au long de sa visite.


A l’occasion de la Fête des Sciences les 12 et 13 octobre prochains, des totems permettront de télécharger directement l’application à l’entrée des musées. La version pour iOS est déjà disponible, et la version pour Android le sera pour la Toussaint.


Partagez cet article